J'ai abandonné depuis longtemps Windows, mais s’il y a bien une application qui me manque sur les autres OS, c'est Total Commander.

totalcommander

Total Commander est un gestionnaire de fichier (orthodoxe) tel que Norton Commander ou mon bon vieux Ketchup Killers Commander.

Sa première version date du 25 septembre 1993 (28 ans déjà) et se nommait Windows Commander.

J'ai essayé 36 clones sur macOS (et aussi sur Linux), mais aucun ne me donne les mêmes sentations.

De retour sur Linux depuis quelques mois, j'ai donc ressayé wine qui permet de faire tourner des applications Windows sur les systèmes d'exploitation conforme à POSIX tel que Linux, macOS ou BSD. Je ne l'avais plus essayé depuis très longtemps et il faut avouer qu'il tourne maintenant très bien.

L'idée de redonner une chance à wine vient du fait que Valve l'utilise aussi pour sa console Steam Deck. Une preuve que wine est enfin devenu un produit mature.

Lors de la rédaction de cet article, je suis tombé sur Double Commander qui se veut un clone open-source de Total Commander. Je l'avais testé sur macOS il y a quelques années, mais n'avait pas été convaincu. Par contre, sous Linux, la sensation d'utiliser Total Commander est bien présente. Préférant utiliser des applications natives, je vais lui donner sa chance.

doublecommander

Avec un peu de customisation, j'arrive à avoir quelque chose qui ressemble vraiment à Total Commander. Il se permet même d'avoir plus d'options et être programmable en lua.

Est-ce qu'il sonnerait la mort de Total Commander (du moins sous Linux) ?

Article précédent Article suivant

Ajouter un commentaire